Skip to content

La suite…

Après plusieurs tortillons du cerveau, Dame Lapin a pris une décision (suspens…).

Je n’ai pas envie de vous quitter, pour moi la blogosphère n’était pas là uniquement que dans les moments tristes de la PMA, mais une continuité dans notre parcours.

Alors il m’a semblé judicieux de créer un nouveau blog, à la fois pour tourner la page PMA et en écrire une nouvelle.

Si vous souhaitez me suivre sur cette nouvelle étape, envoyez moi un email à damelapin@gmail.com pour que je vous transmette la nouvelle adresse.

Le bécot sur le museau❤

L’avenir du blog

C’est une question que toute Pmette devenue maman se pose: que faire de notre blog?

Pour ma part, je ne souhaite pas le clore, c’est une évidence. Ce blog fût une lettre ouverte durant ces années PMA, un défouloir, un journal intime mais surtout le lieu de belles rencontres, réelles et virtuelles.

Seulement, qu’y poste-on une fois devenue maman?

Notre accouchement? J’ai bien peur que cela soit un peu trop intime et que cela effraie les Pmettes enceintes😉

Notre vie de maman? Effectivement, j’y ai pensé – sans pour autant trouver le temps (il est 12h44, je suis encore en pyjama, j’ai intérêt à me grouiller de rédiger ce post avant le prochain biberon imminent). Pourtant j’aurai de quoi dire, notamment sur les beaux principes que j’avais et qui ont volé par la fenêtre en quelques minutes.

Les nouveaux challenges que peuvent apporter ce chamboulement? Soit, mais là j’ai bien peur de ne pas avoir le droit de trouver un point négatif à notre situation, de peur de me prendre en pleine figure un “soit heureuse, ça y est tu as un enfant, ton parcours est clôt”. Oui mais non, car quand on a un enfant, on souhaite maintenant le meilleur pour lui. Alors oui, on chipote, on pourrait quand même se focaliser sur ce bonheur merde. J’en ai conscience, de ce bonheur, de cet aboutissement. Mais voilà, en perfectionniste que je suis, ou en éternelle insatisfaite selon le point de vue des gens, je cherche encore à améliorer le quotidien de notre fils, ce qui implique en ce moment un grand mot: DEMENAGER! Partir, au plus vite, de cette ville que je ne supportais que pour son centre PMA. Et maintenant que notre enfant est là, ses risques me sautent encore plus aux yeux: cet étage élevé où l’on vit (transposition de ma peur du vide), cette pollution, ce bruit constant, et d’autres choses…

Ne m’en voulez pas de ce silence de quelques jours donc, je cherche encore ma place sur la blogosphère, mais je n’abandonnerai pas ce blog.

P.S: s’il y a un sujet que vous souhaitez connaître, n’hésitez pas😉

P.S.S: spéciale dédicace pour miliette: 48,5 cm pour 3kg100😀

Tel Chuck Norris

… notre fils est arrivé parmi nous hier!

Je raconterai tout plus en détail plus tard.

Ne lâchez rien les filles, le combat en vaut vraiment la peine, gardez espoir le plus possible.

Attention aux perturbateurs endocriniens

Bibiche dans tous ses états

Pourquoi ce post ?

Parce que j’ai reçu mes premiers résultats de prise de sang et que j’ai notamment vu que ma TSH était passée de 2.21 en juillet 2014 à 7.38. J’ai donc regardé sur Gogole et j’y ai vu plein de trucs, des informations dans tous les sens sur les problèmes de thyroïde mais mon œil a aussi été attiré par un doc sur les perturbateurs endocriniens.

Ces mêmes perturbateurs qui viennent foutre le bordel côté fertilité !!

Ça m’a fait pensé à une émission TV que j’ai vu y’a pas longtemps et qui tirait le signal d’alarme sur ce phénomène.
Les PE (perturbateurs endocriniens) sont partout (alimentation, cosmétique, ameublement…)

Je vous ai copié collé un article sur les cosmétiques, voici la source :
http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/02/13/les-13-perturbateurs-endocriniens-eviter-dans-nos-cosmetiques/
Les perturbateurs endocriniens sont présents dans bon nombre de produits que nous utilisons au quotidien : packagings de l’alimentation, bouteilles en plastique, lingettes…

View original post 46 more words

Le dictionnaire du 9ème mois

Aujourd’hui, j’ai appris de nouveaux mots!

Mais revenons quelques jours en arrière, au rendez-vous du 9ème mois, effectué par une sage-femme et validé ensuite par la gynéco.

Tout d’abord mini-lapinou. Hey ben ce n’est pas un lapin nain! 2kg900 au compteur (coucou Miliette!). Et oui, je suis fière de lui, il est bien dodu à point.

Ensuite le col. Pas de mesure par écho, mais un somptueux doigté qui m’a fait bien mal. “J’ai des petits doigts” en guise d’excuse, c’est cela oui. Bref, col ouvert à 1 doigt large, mou mais toujours un peu long, donc pas de déclenchement dans l’immédiat (j’avais failli apporter la valise dans le coffre pourtant).

Le monitoring. Cela faisait 2 nuits que je ne dormais pas: des contractions douloureuses, toutes les 10 min, qui ne passaient pas sous spasfon, mais qui s’arrêtaient au petit matin. J’ai eu peur de ne pas arriver au RDV. Depuis, ça contracte régulièrement en journée, et j’arrive à dormir la nuit (oui car toutes les 10 min, avec méga bouffées de chaleur etc, pas facile de trouver le sommeil). Lors du monitoring, le matin donc, j’ai contracté. Ce qui a fait dire à la sage femme “oh c’est peut-être bien le début du travail ça”, les contractions explosant la limite haute du monitoring. Jvous avouerai que j’y ai pas compris grand chose, genre si ça allait arriver dans 2-3 jours ou dans 2 semaines.

Bref, tout ça pour dire que prochain RDV fixé le jour de mes 39 SA (soit dans 9j hiiiiiiiii) si je n’ai pas accouché avant pour un déclenchement dans les jours qui suivront. J’avouerai avoir un peu paniqué à l’idée de pouvoir accoucher avant. La gynéco m’a rassuré, en me disant qu’elle préférait que j’accouche “seule”, et qu’en cas de contractions le matin, avant de m’injecter mon Lovenox, de ne pas hésiter à me rendre à la maternité pour un examen avant de me piquer.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à notre cours de vocabulaire. Aujourd’hui, rdv ostéopathe (qui est aussi sage femme).

Cela faisait plusieurs semaines que j’avais une très forte douleur dans les ligaments, au point de ne plus pouvoir lever le pied, même pour marcher (si si, heureusement que je ne vis pas dans un château). J’aime quand j’arrive chez un praticien, et qu’à peine les mains sur mon corps de déesse, celui-ci s’exclame “ah bah oui effectivement dites donc!”.

Donc non seulement je me suis disloquée le bassin: mini-lapinou se collant à droite, mon côté droit s’est ouvert et a basculé pour se préparer à l’accouchement, le côté gauche a fait le flemmard et est resté bien droit et fermé. Mais en plus, ma douleur ligamentaire n’était pas “normale”: il s’agirait d’une lésion de la symphyse pubienne.

A vos souhaits.

La symphyse est une articulation composée de ligaments qui relie les 2 grands os du bassin. Et Dame Lapin a réussi à se faire une sorte d’entorse à cet endroit. Oui oui oui, une entorse au ligament du pubis. Bien évidemment, j’ai éclaté de rire. Apparemment, il n’y a rien à faire à part accoucher. Je “risque la déchirure en accouchant alors ne vous inquiétez pas si on vous en parle”… Il suffira juste que je porte ma ceinture lombaire aussi souvent que possible debout pour que tout redevienne à la normale.

Bref, il semblerait que j’ai encore un lexique à élargir afin de pouvoir valider mon VAE en gynécologie😉

Sur ce, je vais retourner m’allonger en me dandinant (j’aime me dandiner, c’est tellement claaaaaaasse).

Une semaine contre l’endométriose

Le cap

37 SA aujourd’hui!

Un petit pas dans l’univers des femmes enceintes, un grand pour moi.

Entre le col en yo-yo, les contractions du 6ème mois, l’utro-dégueu, la surveillance à la maternité toutes les 2 semaines, j’osais à peine espérer arriver à ce stade.

Alors cela n’a peut-être pas d’importance pour les autres, mais aujourd’hui, notre petit n’est officiellement plus prématuré s’il se décidait à venir!!! J’en ferai une danse de la joie…

tumblr_nhcohan9qL1u2jwbho1_400

Après-demain, rendez-vous du 9ème mois, afin d’évaluer notre gros tourteau, et de définir, je l’espère, une date pour le déclenchement. D’ici là on continue de croiser les jambes (l’expression qui m’énerve au plus haut point), ces derniers jours étant ponctués de douleurs ligamentaires handicapantes et de contractions, plus ou moins douloureuses/régulières.

tumblr_inline_nf99qkKKNn1ra90cz

1,2,3, les Ourses et Moi

Une infertile, deux petites Ourses et la vie qui continue...

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

Après la galère d'une infertile

Comment on a gagné contre DNLP

EndoPMA

Endométriose? PMA? Me voila !

quatreenfants.wordpress.com/

Le blog d'une maman de jumeaux, option famille nombreuse

Fee du Nord

Les créations étincellantes de la fée du nord

Des amours de jumeaux

Maman solo de deux petits garçons

Pourquoi Pas Moi Bordel !!

Saga d'une meuf en PMA

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

☆ À la recherche de nos étoiles ☆

Le parcours d'une PMette déterminée

HOMEMADE PERRINPIMPIM

Tricot, couture, déco, Perrin n'arrête jamais !

September

6 months or more

Madame Cigogne nous snob !

Les déboires d'une femme en attente de bébé

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

icsi pari

Le journal d'un couple en PMA

FIV DO entre autres choses...

Entre nuages et éclaircies

lili ou comment la pma est entrée dans nos vies

Notre combat de super héros pour devenir parents

Parents de jumeaux

Papa et Maman Autrement

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

Mademoiselle K attend

L'attente de mon koala

Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA... Avec un Happy End !

Le parcours du combattant

Pour que 1+1 fassent enfin 3 (ou même 4, soyons fous !)

Être une maman sans enfant ...

ou comment malgré un ventre vide, le coeur s'exprime...

Où es-tu ma bonne étoile ?

La suite du blog "en attendant mon tour"

Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

5 années d'essais en espérant avoir un bébé... mais l'endométriose et l'adénomyose ont été plus fortes que nous... notre chemin se poursuivra à deux...

Après la ligne rose

Un bébé made in PMA: l'histoire continue

Ma douce PMA

Vous aider à mieux vivre avec votre AMP au quotidien

Ciconia ! T'en va pas !

Adoption et/ou PMA, telle est la question

kiffelavieenpma

parcours d'une infertile

Ma vie en pma

Journal d'une vie qui bascule dans la pma

Bibiche dans tous ses états

Découvrir à 30ans qu’avoir un bébé c’est le parcours du combattant et qu’en plus il faut un moral d’acier

Bé-béatitude

La quête du bonheur!

la cigogne en vrac

Si Dieu existe vraiment, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !