Skip to content

Introspection

February 12, 2014

J’ai longtemps imaginé quelle serait ma réaction face à un test positif. Mon imagination n’a pas de limite, je me voyais, tenant le test dans mes mains, plus récemment voyant un taux à 3 chiffres à l’écran. Je sentais mes yeux chauffer, la montée de larmes. J’imaginais l’annoncer à Sieur Biquet, comment j’allais l’annoncer à mes parents, à nos proches. J’imaginais les premiers jours suivant ce +, même les prochaines PDS.

J’imaginais la première échographie, la première fois qu’on entendrait son coeur battre. J’essaie d’imaginer (vous noterez l’introduction du verbe essayer) l’émotion quand Sieur Biquet et moi-même nous regarderons en entendant ce son magnifique.

Il m’est aussi arrivé de m’imaginer enceinte, mettant mes mains sur mon ventre, apprenant le sexe de notre tout petit. J’imaginais la ré-organisation de notre appartement, les achats que je ferai.

A ce nouvel anniversaire sans enfant – encore un où je m’étais dite l’année passée “dans un an je le passerai soit enceinte soit maman” – mon imagination a atteint un nouveau degré de bêtise.

Dans les dernières 24 heures pré-anniversaire, je m’imaginais à la place de ma mère “Oedipe bonjouuuuur”. Je me suis imaginée enceinte, perdant les eaux. J’ai essayé très fort d’imaginer ce que l’on ressent. Sentir les premières contractions, se dire “ça y est, c’est pour bientôt”. Prendre sa valise, et aller à la maternité tout en sachant que la prochaine fois que l’on passera la porte, nous serons 3 (ou 4, soyons fou!). Sentir les contractions, de plus en plus rapprochées. Lire l’excitation sur le visage de mon homme.

Imaginer LE moment, celui où on entend son enfant pleurer pour la première fois, le voir, voir l’émotion sur le visage du papa. Peu importe la méthode, avec épisio, en césarienne, la durée, la difficulté.

Jamais je n’avais poussé mon imagination aussi loin. J’ai été très émue toute la journée, me disant “là, peut-être que ma mère vivait ceci, ou ça”. Puis les larmes montaient. Elles montaient car encore une fois, je passais un cap où je pensais que je serais enceinte ou maman. Je pleurais car même si le prix vaut tous les combats, nous n’avons aucune certitude, en entrant dans le monde de la PMA, que le résultat soit là à la fin du combat…

From → Humeur du jour

28 Comments
  1. Tu sais moi aussi c’est ce qui me faisait le plus peur dans ce parcours. Le fait que franchement on peut pas savoir la fin de l’histoire et c’est le plus dur. Je te souhaite juste un énorme courage et de tout mon coeur je souhaite que tu connaisses ce bonheur bientôt. Et bon anniversaire dame lapin !

    • merci à toi Cendrillon😉
      C’est le plus dur. Ne pas savoir les efforts que l’on fait, ça servira à quelque chose ou juste à nous détruire physiquement et psychologiquement…

  2. Tellement difficile d’avancer sans savoir si un jour on touchera le but, et quand !? Mais c’est l’espoir qui nous pousse toutes en avant, tout ce que tu décris, je pense qu’on l’imagine toutes, ça fait partie de notre rêve et désir prochain de femmes. J’espère que tu auras vite la chance de voir ce petit + sur un TG et vivre chacun des moments qui suivront avec émotion et bonheur. Des bisous et bon anniversaire !

  3. lisette84 permalink

    Cette angoisse que je partage et qui s’immisce partout, quelle bouse… Je comprends tellement ces échéances qu’on se met, l’an prochain, ça ira… et on les accumule ces “ans prochains”… On est là, avec toi, courage, vous avancez malgré tout ! J’espere que bientot, ce ne seront plus des rêves mais la réalité… Je pense à toi…

    • c’est juste que je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer les émotions que vivait ma mère à ces moments. Qu’on se dit effectivmeent “dans 1 an, je compte laaaarge” et qu’en fait on en est au même point

  4. Ma chère Dame lapin, je vais également fêter mon 32 eme anniversaire dans quelques jours.’.il était inconcevable pour moi que je ne sois ni maman, ni même enceinte… Je veux juste te dire que je pense bien a toi et je sais que d’une certaine façon, les choses finiront bien, peu importe le chemin que l’on prendra. Je t’embrasse. Bon anniversaire.

  5. bon anniversaire dame lapin!!

    Oui le temps passe et notre moral en prend un coup toujours un peu plus…
    garder l’espoir c’est la seule chose qui nous permet de nous accrocher a notre reve…

    bises

  6. Coucou, (et re : bon anniversaire!!), c’est dur dur ce que tu écris. Dans nos parcours, la vie ne se passe pas comme on l’avait prévu. Et cette incertitude encore et toujours. Je suis sure que réattaquer un protocole te redonnera l’espoir et la motivation. L’attente est trop longue… Je t’envoie plein de bisous, en espérant que ça te réchauffe un peu le coeur.

  7. gribouillette permalink

    Je trouve ton article très émouvant. En effet, parfois on se laisse aller à rêver, et l’instant d’après on se freine, car l’issue est plus qu’incertaine…

  8. C’est exactement ça, on y croit une seconde et l’instant d’après l’espoir s’envole, car au fond, on est vraiment sures de rien… (et ça fait vraiment chier…)
    Bon anniversaire Dame Lapin.

    • oui, y rêver, se dire qu’on serait la + heureuse des femmes et finalement, se dire aussi qu’on aura peut-être pas cette chance… merci!

  9. Pour cet anniversaire, n’ayant pas la prétention de te promettre ce que tu désires tant, je te le souhaite quand même fort et pour vite, avec d’ici là des pelles de courage… bises.

  10. Joyeux anniversaire dame lapin!
    C’est vrai que les anniversaires nous rappellent ce fichu temps qui passe et notre rêve toujours pas réalisé. De réalisera-t-il un jour d’ailleurs… Ah, si on savait, ça irait déjà mieux.
    Bisous

  11. Ce fichu point d’interrogation sur la fin du parcours… Mes anniversaires sont de plus en durs a vivre… Je vais sur 33. J’espère que tu as été gâtée miss !!!

  12. J’attendais d’être revenue à la maison avant de lire tout ton billet. Je savais que ça allait me faire remonter un tas d’émotions. Tu t’en doutes, j’ai imaginé un tas de fois comment j’allais annoncer à mon homme que j’étais enceinte (à moins qu’on l’apprenne tous les deux ensemble), son sourire et peut-être ses larmes à mon annonce. J’ai tant de fois posé la main sur mon ventre, m’imaginant enceinte. Maintenant, je me sens incapable de le refaire. Je fais un blocage, impossible de me projeter plus loin qu’un test de grossesse positif. Cela me fait mal juste d’imaginer ce bébé que je n’aurai peut-être pas. Il me semble que ça arrivera aux autres avant que j’y arrive moi-même. Une grossesse me paraît loin, inaccessible.
    Je te souhaite de la force pendant cette attente.
    Plein de bises

  13. Un anniversaire en demi-teinte alors… Je te fais plein de gros bisous quand même ! Et puis, si c’est sûr qu’il n’y a aucune certitude, une autre chose est sûre : c’est possible ! Alors accroche-toi.
    En tout cas, que d’émotion dans ton billet, j’ai revécu des heures noires, celles surtout où l’on se dit “et si on n’y arrive jamais”. Mais il faut vite l’évacuer, ça ne sert à rien, pour aller de l’avant et avancer tant que l’on veut/peut avancer.. Je te souhaite vivement de te lire ces trois chiffres magnifiques et de te dire “allez plus que neuf mois maintenant”.

  14. Je suis toute émue à la lecture de ton post alors voilà juste ce message pour te faire de gros bisous de réconfort et te souhaiter un bon anniversaire ET bon courage pour la suite

  15. Je suis un peu en retard, desolée, mais BON ANNIVERSAIRE!! http://www.youtube.com/watch?v=U6y27GGLv14
    Pour moi c’est comme pour P’tit Hérisson, j’arrive pas me projeter loin, pas plus qu’un test positif et le dire a mon mari et a ma famille.
    J’espere que tu as quand meme passé une bonne journée..
    Gros bisous!!

  16. Bon anniversaire Petit Lapin, tu sais bien ce que je te souhaite et vite. Je t’embrasse bien fort.

  17. savvt permalink

    Joyeux anniversaire avec du retard mais du fonds du coeur j’espère que tu connaîtras ces moments… le plus tôt serait le mieux alors dame nature grouilles toi ! Beaucoup de courage dans cette attente en tous cas. Et profite de ton gâteau

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

1,2,3, les Ourses et Moi

Une infertile, deux petites Ourses et la vie qui continue...

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

Après la galère d'une infertile

Comment on a gagné contre DNLP

EndoPMA

Endométriose? PMA? Me voila !

quatreenfants.wordpress.com/

Le blog d'une maman de jumeaux, option famille nombreuse

Fee du Nord

Les créations étincellantes de la fée du nord

Des amours de jumeaux

Maman solo de deux petits garçons

Pourquoi Pas Moi Bordel !!

Saga d'une meuf en PMA

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

☆ À la recherche de nos étoiles ☆

Le parcours d'une PMette déterminée

HOMEMADE PERRINPIMPIM

Tricot, couture, déco, Perrin n'arrête jamais !

September

6 months or more

Madame Cigogne nous snob !

Les déboires d'une femme en attente de bébé

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

icsi pari

Le journal d'un couple en PMA

FIV DO entre autres choses...

Entre nuages et éclaircies

lili ou comment la pma est entrée dans nos vies

Notre combat de super héros pour devenir parents

Parents de jumeaux

Papa et Maman Autrement

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

Mademoiselle K attend

L'attente de mon koala

Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA... Avec un Happy End !

Le parcours du combattant

Pour que 1+1 fassent enfin 3 (ou même 4, soyons fous !)

Être une maman sans enfant ...

ou comment malgré un ventre vide, le coeur s'exprime...

Où es-tu ma bonne étoile ?

La suite du blog "en attendant mon tour"

Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

5 années d'essais en espérant avoir un bébé... mais l'endométriose et l'adénomyose ont été plus fortes que nous... notre chemin se poursuivra à deux...

Après la ligne rose

Un bébé made in PMA: l'histoire continue

Ma douce PMA

Vous aider à mieux vivre avec votre AMP au quotidien

Ciconia ! T'en va pas !

Adoption et/ou PMA, telle est la question

kiffelavieenpma

parcours d'une infertile

Ma vie en pma

Journal d'une vie qui bascule dans la pma

Bibiche dans tous ses états

Découvrir à 30ans qu’avoir un bébé c’est le parcours du combattant et qu’en plus il faut un moral d’acier

Bé-béatitude

La quête du bonheur!

la cigogne en vrac

Si Dieu existe vraiment, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

%d bloggers like this: