Skip to content

Lapinou Jekyll & Lapinou Hyde

December 15, 2013

Avant…

Avant j’adorais les enfants. Je disais à tout le monde qu’idéalement, j’en voulais 4: 1 aux alentours de mes 27-28 ans, 1 au début de la trentaine, 1 vers 33 ans et 1 vers 36 ans. 2 garçons, 2 filles, le choix du roi. On avait déjà des idées sur les prénoms. Quand je croisais une maternité sur mon chemin je m’y voyais déjà, dans la salle d’attente avec Sieur Biquet criant “j’ai perdu les eaux!!!”.

Avant, quand je croisais un bébé dans la rue, j’avais une banane au milieu du visage. J’avais le regard humide, je serrais la main de Sieur Biquet en disant “un jour ça sera nous”. Je faisais gouzi-gouzi aux autres bébés, je tripotais leurs petits pieds joufflus, j’dorais leurs petits cheveux tout fins.

Avant, quand une collègue était enceinte, j’avais qu’une envie: caresser son bidon tout rond, lui demander sa DPA, ses symptômes, me renseignait sur ce qu’elle avait déjà acheté, bref je buvais ses paroles comme un vampire.

Avant, je me regardais de profil dans le miroir, je gonflais le ventre et j’imaginais que j’étais à 2-3 mois (bon, j’avoue, parfois je mettais un vêtement sous le tee-shirt). Je pensais que l’amour suffisait pour tomber enceinte. Que nous ferions le combo gagnant: rencontre, emménagement ensemble, fiançailles, CDI, mariage, bébé.

Avant je pensais que l’infertilité, cela ne concernait même pas les gens de mon âge, ni les hommes. Avant j’étais Docteur Lapinou Jekyll, insouciante dans sa prairie rose. Mais ça, c’était avant (ça vous rappelle une pub non?).

Maintenant, quelqu’un là haut a décidé que le bonheur, ça suffisait comme ça. On en a suffisamment eu, alors faut bien ramer un coup quand même (voire même boire la tasse).

Depuis début 2013, Lapinou se transforme en Lapinou Hyde.

tumblr_lz32ytGttR1qa5rnho1_400

Lapinou Hyde détourne les yeux quand elle croise une poussette, ou la regarde en fronçant les sourcils (ça évite son cœur de saigner). Quand un gamin comprend pas le message et fixe Lapinou Hyde de son air tropmignon-screugneugneu, elle l’ignore totalement et n’a qu’une envie, lui tirer la langue et faire une grimace (oui, moi aussi j’ai 5 ans).

Lapinou Hyde ne veut absolument pas tenir dans ses bras les bébés des autres. La PMA, ça fait régresser, moi je veux MON bébé, pas un qu’on me donne 5 minutes, le temps que mon cœur se brise, pour me le reprendre 5 minutes après et que mon cerveau réalise “ah bah oui, c’est pas le tien, toi tu peux pas en avoir hahahah”.

Lapinou Hyde s’est créée une bulle protectrice, avec d’autres rêves. Alors quand une personne vient titiller sa bulle, elle n’a qu’une envie: lui arracher sa tête (ça c’est parce que je viens d’avoir un coup de fil d’une personne qui a fait la liste de TOUTES les filles qui ont émigré et sont revenus car c’était pas bien là bas. C’est MON rêve, merci de ne pas me le briser, quand je te demanderai ton avis jte le ferai savoir).

Lapinou Hyde passe pour une sale aigrie. Quand quelqu’un se plaint de sa grossesse/de ses enfants, elle sort de la pièce. Elle ne regarde pas les bébés des autres. Elle fait des blagues cyniques.

Bref, la PMA l’a changée, et même si d’un côté elle a pris +500 en prise de conscience sur la vie et en évolution, Dame Lapin n’est pas sûre d’aimer totalement ce qu’elle est devenue. Et espère juste que ces vilains aspects repartiront quand elle aussi sera maman…

tumblr_m688ev16Kv1qa5rnho1_500

From → Humeur du jour

51 Comments
  1. Je me retrouve énormément dans ce que tu décris. Avant, j’adorais les bébés des autres, mais ça c’était avant…
    Malheureusement, je pense qu’on ne guérit jamais totalement de l’infertilité…

    • Oui, c’est dingue comme on peut être zen, calme et hop! une phrase de quelqu’un suffit à tout déclencher! Moi qui pensait passer un dimanche zen…

  2. En ce moment, je fais le tour des blogs de pmettes pour me sentir moins seule. Et ça marche…je suis stupéfaite de me rendre compte combien nous sommes nombreuses dans cette galère inimaginable alors que, dans la vie de tous les jours, on ne voit que des fertiles chanceuses pour qui la vie est simple et la maternité facile.
    Je découvre donc le tien, et cet article me parle. Moi aussi, j’ai l’impression que l’infertilité et la PMA m’ont changée. Le rapport au corps est plus brut, le sentiment d’injustice vient biaiser les relations à l’autre, à la maternité, et à la vie en général. Les annonces de grossesse? un cauchemar. Les ventres ronds? un cauchemar. Les bébés des autres? un cauchemar. Le temps qui passe? un cauchemar. La peur au ventre et l’impuissance…
    Si j’ai bien compris, vous attendez le TEC de 2 blastos pour fin-janvier, et il faut que tout se goupille bien niveau timing…donc bonne chance déjà pour ça, et courage!🙂

    • Bonjour à toi et, “bienvenue”.
      Oui effectivement, TEC 3 de FIV IMSI 2.
      Je file découvrir ton blog😉

  3. Coucou, j’ai aussi eu ce sentiment d’avoir changé: en version pas bien avant d’avoir ma fille, puis en version bien car énormément de recul sur la vie. Tu trouveras également ton chemin, tu seras maman un jour (très bientôt je l’espère) et tout ça sera derrière toi. Tu en sortiras même plus forte, car rescapée d’une épreuve inhumaine. Ne te cache pas trop, car ton futur petit bout a besoin de ton courage et de ta force pour parvenir jusqu’à toi. Il faut continuer le combat pour lui! Gros bisous

    • merci🙂 oui d’un côté on se sent plus “au-dessus des petits tracas de la vie”, mais à la fois plus fragile…

  4. Dame lapin, j’aurai pu l’écrire ce texte! Aujourd’hui, je gère un peu mieux mais ça reste très cyclique… Bisous dame lapin!

    • Des hauts, des bas. J’étais tellement énervée par cet appel, je regardais un Tumblr en même temps, aves le GIF du chien, j’ai eu envie d’extérioriser tout ça. J’avais l’idée depuis quelques jours de ce genre de post.

  5. tittounett permalink

    Moi les enfants passent encore (bon ok, certains seulement, mes neveux et filleuls spécifiquement) c’est les adultes qui me sortent par les yeux …

    • Oh tittounett, je découvre ton blog, et qui se cache derrière😉
      ça me fait bizarre, je me souviens de toi samedi lors de la rencontre🙂

      • tittounett permalink

        Lol. Pas grand chose à découvrir, j’ai toujours été une cata en écriture, c’est surtout pour me vider la tête.
        Oui, une rencontre trop courte !

  6. Lapinou hyde c’est bien ça ! Même en cloque j’ai eu du mal a m’extasier sur la gamine de 1 an de mon chef. Comme avant je me suis raidie des que la gosse s’est approche de moi.

    • ah donc ça nous quitte pas? Tsss, foutue PMA

      • Ben non. En même temps la gosse était la 6eme du sieur et pendant ce temps la sa femme démoulait le 7eme donc autant de fertilité ça te tue un peu…

      • oh put*** j’avoue…

      • 1 an d’écart entre 6eme et 7eme seulement…

      • AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH MAIS ARRETEEEEEEEEEEEEE!! Sont vraiment de sales égoistes les gens. Pourraient partager avec nous

  7. Assez d’accord avec Tittounett, c’est pas tellement les bébés qui me dérangent, plus les adultes (=parents) qui ne parlent que de ça et font aucun effort même s’ils connaissent ta situation. Et parfois j’ai des pensées qui me font flipper, quand je vois une poussette sans personne à coté, ça m’arrive de me dire “il serait tellement facile de partir avec”. Je vous rassure, je le ferais pas vraiment🙂

    • tittounett permalink

      Moi c’est plus en regardant la tv que je me dis ça. Je pense à mettre une annonce sur le bon coin du genre “vous voulez congeler votre enfant ? Le noyer ? Pour éviter la prison, faite plus simple, appelez nous” !!! (ouai humour noir je sais)

      • Hahahah, merci, je me sens moins seule

      • Nan mais j’y pense! Je ne regarde plus les infos tellement ça me gonfle. On est tellement à souffrir, l’adoption en France est tellement compliquée.

    • Bizarrement, ce sont les 2. Quand je repense à la salle d’attente de Gygy Miracle, nous en débrief pour échec du TEC n°1, avec une gamine qui s’avançait vers moi en me regardant alors que je la snobais bien. Heureusement que sa mère lui a demandé de revenir (cabinet PMA, elle a dû avoir peur que je la morde😉 )

  8. j’aurais également pu écrire tes mots qui me parlent tant. mais j’avoue quand même qu’une fois la douleur des premiers regards avec les bébés, j’aime partager avec eux, c’est aussi plutôt les parents qui parfois me font du mal avec leurs mots, comportements ou autres.
    Des bisous

  9. c’est peut-etre parce que je vraiment besoin de positif, mais je pense que si on parvient à sortir de tout cela comme on le souhaite, oui, on sera, si ce n’est “meilleures”, du moins plus timbre”riches” et fortes… d’ici là, courage à nous !

  10. J’aurais pu écrire mot pour mot ce post… Tout ce que tu écris et exprimes, je le vis exactement comme toi. Merci d’avoir mis des mots sur tout ça, merci de me rassurer et d’assumer tout ça.

  11. C’est tellement vrai tout ça. Il y’a vraiment un avant et un après…
    Des bisous

  12. tu decris vraiment exactement ce que je vis aussi.Avant j’étais “baba” et en voulait 4 ou 5 , avec les gosses maintenant j’ose a peine les regarder les prendre dans mes bras car ca fait trop mal au coeur…
    courage pour ta TEC nomber 3 on pense a toi dame lapin et
    biz

  13. Bounty Caramel permalink

    Et puis.. c’était avant… et puis, mes bras sont réservés à MON bébé… Gna. Bises

  14. J’ai aussi mon mode Jekyll d’avant et mon mode Hyde d’aujourd’hui. Si la PMA rendait le monde autour tout beau tout gentil, ça se saurait, non? (j’ai cherché au dico le contraire de “cynisme” et j’ai trouvé… “chasteté”. C’était donc ça!)

  15. On dirait moi… Et la langue tirée j’imagine très bien maintenant😉

  16. C’est tellement bien décrit le before et after. C’est impressionnant comment le PMA nous métamorphose. Comme toi, j’espère qu’être maman un jour va m’aider à me débarrasser de tous ces sentiments biscornus et mon désire de tire la langue aux petits dans le métro😉.

    • En même temps, on a bien envie de leur préciser “j’étais pas comme ça avant hein, promis!”

  17. Hey Lapinette,
    Moi j’t’aime bien comme ca… le cynisme c’est top !
    j’espère que quand tu seras maman, tu continueras pareil ^^

  18. Moi j’aime notre côté obscure ! C’est un endroit où l’on peut toutes se réunir, se parler, se comprendre!😉
    Et si un jour nous entrons dans la lumière…derrière nous, l’ombre nous suit!

  19. Tire leur la langues à ces sales gosses !
    Tous des monstres (sauf nos futurs enfants).
    Bisous

  20. Bichon Rose permalink

    On ne peut que se sentir concernés, touchés en plein coeur par ton écrit.
    Bon, j’avoue quand même que je n’ai jamais aimé les enfants des autres, même avant la pma.
    L’infertilité nous change, et je crois (je peux me tromper) que même en étant maman par la suite, les sentiments enfouis refont surface, je ne sais pas si c’est le cas pour toutes, mais je sais que c’est le cas pour certaines.

    Bien sûr que les notre seront les plus beaux😉
    bises

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

1,2,3, les Ourses et Moi

Une infertile, deux petites Ourses et la vie qui continue...

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

Après la galère d'une infertile

Comment on a gagné contre DNLP

EndoPMA

Endométriose? PMA? Me voila !

quatreenfants.wordpress.com/

Le blog d'une maman de jumeaux, option famille nombreuse

Fee du Nord

Les créations étincellantes de la fée du nord

Des amours de jumeaux

Maman solo de deux petits garçons

Pourquoi Pas Moi Bordel !!

Saga d'une meuf en PMA

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

☆ À la recherche de nos étoiles ☆

Le parcours d'une PMette déterminée

HOMEMADE PERRINPIMPIM

Tricot, couture, déco, Perrin n'arrête jamais !

September

6 months or more

Madame Cigogne nous snob !

Les déboires d'une femme en attente de bébé

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

icsi pari

Le journal d'un couple en PMA

FIV DO entre autres choses...

Entre nuages et éclaircies

lili ou comment la pma est entrée dans nos vies

Notre combat de super héros pour devenir parents

Parents de jumeaux

Papa et Maman Autrement

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

Mademoiselle K attend

L'attente de mon koala

Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA... Avec un Happy End !

Le parcours du combattant

Pour que 1+1 fassent enfin 3 (ou même 4, soyons fous !)

Être une maman sans enfant ...

ou comment malgré un ventre vide, le coeur s'exprime...

Où es-tu ma bonne étoile ?

La suite du blog "en attendant mon tour"

Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

5 années d'essais en espérant avoir un bébé... mais l'endométriose et l'adénomyose ont été plus fortes que nous... notre chemin se poursuivra à deux...

Après la ligne rose

Un bébé made in PMA: l'histoire continue

Ma douce PMA

Vous aider à mieux vivre avec votre AMP au quotidien

Ciconia ! T'en va pas !

Adoption et/ou PMA, telle est la question

kiffelavieenpma

parcours d'une infertile

Ma vie en pma

Journal d'une vie qui bascule dans la pma

Bibiche dans tous ses états

Découvrir à 30ans qu’avoir un bébé c’est le parcours du combattant et qu’en plus il faut un moral d’acier

Bé-béatitude

La quête du bonheur!

la cigogne en vrac

Si Dieu existe vraiment, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

%d bloggers like this: