Skip to content

Par pitié, évitez de dire…

October 10, 2013

Par pitié, évitez de dire…

A une femme en essai naturel:

“N’y pense pas, ça viendra quand tu y penseras le moins” – la phrase qui ne veut rien dire, qui ne réconforte même pas… Tout le monde sait que lorsque l’on désire vraiment quelque chose, c’est facile de ne pas y penser. Et un bébé, ça vient quand on n’y pense pas CQFD

“Prenez des vacances, ça arrive souvent pendant ce moment là” – Genre le spermatozoïde se met une cape en mode “trop bien, faisons la course, c’est les vacaaaaances”. A moins d’être Bill Gates, tout le monde ne peut pas partir en vacances toute l’année…

“Avez-vous essayé telle position?” – Mince, effectivement je ne savais pas le mode d’emploi pour faire les bébés

“Ca viendra quand ça viendra” – encore une phrase qui ne veut rien dire, et qui n’aide pas.

“Généralement, on met entre 6 mois et 1 an pour concevoir à ton âge” – ah bah comme ça, ça ne me fout pas la pression…

“Comme je te comprend, moi aussi le temps m’a paru interminable” (généralement la personne est tombée enceinte en – de 6 mois)

A une femme en parcours PMA:

“J’ai entendu dire que les vitamines…” – Non, les vitamines ne sont pas des baguettes magiques. Essaie de dire à quelqu’un qui a une maladie génétique “prends des vitamines”.

“Oui mais tu sais je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui était comme toi (déjà, ça part mal, chaque cas était unique) et paf! elle est tombée enceinte naturellement après les FIV” – Je crois que c’est la phrase qui me transforme en Gremlins. Vous savez, les petites boules de poil qui mordent tout ultra-furax?! Déjà, on ne compare pas les choux et les carottes. Ce couple, ils avaient le même âge? La même pathologie? Le même % d’atypies? Oui/non? Bon ben tais-toi alors. Au mieux, on va se dire que les miracles peuvent exister pour les autres; au pire ça nous renverra que pour nous, ça ne amrche toujours pas.

“Ne sois pas négative sinon ton embryon va le ressentir” – C’est bien connu, si’il n’y a pas eu d’accroche c’est psychologique, pas biologique. Et une pression en plus, une! (pas la pression du bar d’en bas)

“Tu fais un blocage” – Oui, avec un traitement quotidien qui ronge ton emploi du temps, c’est normal que tu penses à ta piqûre de 20h, rentrer à temps, faire le repas, préparer les affaires parce que le lendemain tu te lèves à 6h, pour une écho à 7h20 puis faut aller au travail, mais ne pas oublier d’appeler le secrétariat pour savoir si le soir même ça sera pareil ou non…

“Si ça ne marche pas, c’est que c’était la nature/ce n’était pas le bon moment” – là, à part avoir envie de se claquer la tête contre un mur.

“Oui mais bon, si ça ne marche pas c’est pas grave il vous reste d’autres tentatives” – tant qu’à faire, j’aimerai bien faire partie de celles pour qui ça marche dès la 1ère fois. Ou la 2ème. Pas au bout de la 4ème FIV, 15ème transfert d’embryon…

“Ah mince. Sinon je t’appellais pour te dire que j’étais/X est enceinte” – no comment.

“Profites de ton temps, tu verras quand tu seras enceinte/maman” – Mais on n’attend que çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Etc, etc…

chut

Bref, ce sont quelques petites réflexions qu’il vaut mieux éviter de dire à une femme en mal d’enfant. Pas parce qu’elles sont méchantes (enfin pas toutes), mais parce qu’elles partent d’un bon sentiment mais sont maladroites et finissent plus par blesser la personne que l’on veut réconforter. Si j’avais eu la chance de tomber enceinte rapidemment, je suis certaine que j’aurai été capable de sortir une phrase de ce type.

Je tiens à préciser que je n’ai pas été la “cible” de toutes ces phrases – j’ai pu en lire sur des forums, en entendre certaines…

Si un membre de mon entourage IRL (In Real Life – dans la vie réelle noobs) se sent visé, je le/la prie de ne pas en tenir rigueur. Aucun animal n’a été torturé. Le mieux que vous puissez faire pour accompagner votre amie PMEtte, c’est tout simplement d’être là, de s’interesser à son parcours et de ne pas couper le contact. Et ça, c’est déjà énorme, car ce parcours a tendance à nous éloigner de pas mal de monde.

La présence, l’affection, cela n’a pas de prix

From → Humeur du jour

15 Comments
  1. Le pire que j’ai entendu, de la part d’un pote c’était : ben alors vous attendez quoi, le 1er vous a dégouté d’en avoir un autre ? ahahah… Le “connard” est sorti tout seul, oups… Depuis je l’ai plus revu, bizarre

  2. Je craaaaque pour le petit lapinou (c’est grave docteur?)

    Je trouve qu’on devrait afficher cette liste quelque part de bien visible, ou nous la faire apprendre par coeur à l’école, ou je ne sais pas quoi d’autre…
    Avant de me trouver indirectement (un membre de ma famille) puis directement concernée, je me suis moi-même rendue coupable d’une maladresse de ce type et je m’en veux.

    La pire remarque que j’ai entendue (qui ne m’étais pas destinée): “cette FC, c’est un signe du bon dieu” … ça se passe de commentaire…

    • c’est clairt que comme je l’ai dit, j’aurai prononcer ces mots, du style “ça va venir, ne t’inquiète pas, pense à autre chose”. le truc débilos quoi

  3. Merci merci merci pour ce résumé tellement vrai!

    Tu crois que je peux l’envoyer à ma meilleure amie? Sans que ça fasse des histoires entre nous? Lol
    Je trouve ça tellement vrai….Moi ça m’a même un peu isolé de ma famille (au sens large: oncle et tante). J’en ai marre des phrases à la con! Merde, demain je dois en voir certains.

    Merci encore pour ce post

  4. genial!! j’ai aussi eu “faut faire plus de sex, vous baisez pas assez”. et “c’est parce que t’as choisi un etranger, si t’etais restée dans ton pays….”. puis l’autre classic of course: “vous pouvez toujours adopter”. J’en parle meme pas..
    JE DETESTE “Ne sois pas négative sinon ton embryon va le ressentir” ou “Ne sois pas négative sinon ca ne marche pas”. En plus tu veux me faire sentir culpable?!!?!?!? Desolée mais je l’ai eu de mon mari hier soir et je suis encore enervée. Comment ca se fait qu’apres 2 ans de FIV il n’a pas encore compris que c’est pas une bonne idée de me faire sentir culpable, autant de plus a deux jours de la PDS….

    • han lala. Quand même, de ton mari. Méchant mari.
      Moi ma mère m’a dit ce soir “j’ai lu dans le journal une femme qui avait adopté et 5 ans après elle est tombée enceinte”. Mais MERDEEEEEE!!!!

  5. Oh oui, ras le bol de ces phrases à la con, j’en ai marre des “ça viendra !”. J’ai envie de répondre : mais bordel de marde, qu’est ce que t’en sais que ça viendra !!!

  6. Et aucune d’entre nous passe aux travers des mailles du filet, on y a toutes droit aux super réflexions à la con (et même après 4 FC, avec des grossesses arrivées naturellement).
    J’ai encore le “Le secret, tu le sais Biscotte, faut pas que tu y penses” d’une amie resté en travers de la gorge. Elle en était tellement convaincue, et elle essayait de m’en convaincre. Je l’ai laissée parler. Et sans le savoir, elle est descendu bien bas dans mon estime.
    Je t’embrasse

  7. On a de la chance d’être assez jeune (22 pour moi, 24 pour lui) donc ne pas avoir encore d’enfants n’est pas si “bizzarre”.
    Les gens qui me disent ” bin alors c pour quand?” Je leurs réponds ” oh on profite encore de notre vie à 2 les enfants on a le temps”.
    Pour l’instant on a cette chance de pouvoir esquiver, et d’éviter ce genre de phrases pourrites mais je sais qu’à un moment ca ne passera plus!

    Un jour, un ami de mon oncle (qui est aussi passé par la pma pour avoir ses enfants) lui a dit ” laisse moi ta femme une nuit tu vas voir”
    Je trouve cela absolument affreux, les gens se rendent pas compte à quel point ca peut blesser. La preuve: mon oncle s’en souvient encore 10 ans après!

    • quel idiot ce mec. Falait lui répondre “si c’est pour que notre enfant te ressemble sans façon merci”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

1,2,3, les Ourses et Moi

Une infertile, deux petites Ourses et la vie qui continue...

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

Après la galère d'une infertile

Comment on a gagné contre DNLP

EndoPMA

Endométriose? PMA? Me voila !

quatreenfants.wordpress.com/

Le blog d'une maman de jumeaux, option famille nombreuse

Fee du Nord

Les créations étincellantes de la fée du nord

Des amours de jumeaux

Maman solo de deux petits garçons

Pourquoi Pas Moi Bordel !!

Saga d'une meuf en PMA

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

☆ À la recherche de nos étoiles ☆

Le parcours d'une PMette déterminée

HOMEMADE PERRINPIMPIM

Tricot, couture, déco, Perrin n'arrête jamais !

September

6 months or more

Madame Cigogne nous snob !

Les déboires d'une femme en attente de bébé

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

icsi pari

Le journal d'un couple en PMA

FIV DO entre autres choses...

Entre nuages et éclaircies

lili ou comment la pma est entrée dans nos vies

Notre combat de super héros pour devenir parents

Parents de jumeaux

Papa et Maman Autrement

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

Mademoiselle K attend

L'attente de mon koala

Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA... Avec un Happy End !

Le parcours du combattant

Pour que 1+1 fassent enfin 3 (ou même 4, soyons fous !)

Être une maman sans enfant ...

ou comment malgré un ventre vide, le coeur s'exprime...

Où es-tu ma bonne étoile ?

La suite du blog "en attendant mon tour"

Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

5 années d'essais en espérant avoir un bébé... mais l'endométriose et l'adénomyose ont été plus fortes que nous... notre chemin se poursuivra à deux...

Après la ligne rose

Un bébé made in PMA: l'histoire continue

Ma douce PMA

Vous aider à mieux vivre avec votre AMP au quotidien

Ciconia ! T'en va pas !

Adoption et/ou PMA, telle est la question

kiffelavieenpma

parcours d'une infertile

Ma vie en pma

Journal d'une vie qui bascule dans la pma

Bibiche dans tous ses états

Découvrir à 30ans qu’avoir un bébé c’est le parcours du combattant et qu’en plus il faut un moral d’acier

Bé-béatitude

La quête du bonheur!

la cigogne en vrac

Si Dieu existe vraiment, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

%d bloggers like this: