Skip to content

La PMA et les décisions de la vie…

June 10, 2013

3

 

Dame Lapin est vachement productive aujourd’hui… Ayant dormi 3h la nuit dernière, son ptit cerveau doit être en mode surchauffe. Bref. Le post précèdent m’amène à ce post-ci, consacré au prochain tournant de notre vie, dicté par le boulot de Sieur Biquet, qui devrait prendre fin en même temps que notre FIV 2.

Voici donc les choix qui s’ouvrent à nous:

– Postuler dans des compagnies hyper sexy, à l’international, en Province et à Paris, et voir où on sera pris. Cela faisant, on délocalisera notre PMA.

– Rester à Paris, pour au moins 2 ans encore. On aura donc fini notre parcours PMA (soit on aura épuisé nos 4 FIV légales, soit nous aurons un mininous), et Sieur Biquet aura passé l’expérience nécessaire pour être muté. Le gros point noir de ce plan est que Dame Lapin n’en peut vraiment plus de Paris. Que rien que de penser rempiler pour 2 ans, ben ça la fait déprimer sec. Que si ça se trouve, elle aura rempilé pour 2 ans dans une ville qu’elle ne supporte plus, pour pouvoir continuer des FIV qui ne lui auront rien apporté.

– Partir en Province et continuer notre parcours PMA à Paris, si gygy Miracle accepte que les monitoring se fassent ailleurs que dans son labo. Il sera largement possible de prendre 1 semaine de congés pour remonter sur la capitale pour le binôme ponction/transfert.

– Accepter un poste temporaire sur Paris, puis se casser dès que les FIV seront terminées ou qu’un poste sera trouvé à l’international (sachant que cela peut prendre 6 mois).

– Partir à l’international et continuer les FIV là-bas, tout en sachant qu’elles ne seront pas remboursées, et qu’il faudra refaire tous les tests (donc du temps de perdu).

– Partir en Province et continuer le parcours là-bas (j’ai déjà repéré une très bonne clinique). Il faudra malgré tout se séparer de Gygy Miracle😦

Voilà, 6 mois après, nous revenons à notre dilemme: choisir ,ou réussir à concilier, 2 de nos rêves. Rester où nous sommes serait le plus simple, mais le fait est que je ne suis pas heureuse dans cette ville. Néanmoins, j’ai vraiment confiance en Gygy Miracle.

Bref, vous comprendrez, ça lapine sec comme dirait Sieur Biquet. Le plus simple étant que FIV 2 fonctionne direct, pour qu’on ait le champ libre, mais au pays des rêves, tout est possible…

From → Humeur du jour

16 Comments
  1. Un peu comme Céline: j’ai fait une croix sur un job trop prenant pour me consacrer à la PMA. Maintenant je suis auto-entr* et je bosse à domicile, niveau organisation c’est bien plus simple. Mais la question d’un retour dans une boîte se pose souvent.
    Concilier les choix de carrière et la PMA n’est jamais évident. On ne peut pas planifier la réussite du projet bébé parce qu’on ne sait absolument pas quand/si ça va marcher.
    Quel que soit ton choix je suis certaine que ce sera le meilleur.
    Et si tu veux descendre côté Sud/Est je connais un endroit sympa😉

    • Héhé, nous ça serait plutôt sud ouest😉 on y a ma belle famille, et j’aime bcp cet endroit. Voire carrément de l’autre côté de l’Atlantique

  2. Titine7831 permalink

    Comment je te comprends !
    Nous aussi on se pose le même genre de questions… pour l’instant je n’ai pas réussi à trouver les “bonnes” réponses alors je laisse le temps s’écouler… pas idéal comme facon de faire mais je n’ai pas la force morale en ce moment pour assumer des changements majeurs.
    A mes yeux, la confiance en ton Gygy Miracle est très importante, vraiment primordiale.
    Dans toutes les solutions que tu envisages, je n’ai pas vu l’option : on reste bosser sur Paris, mais on déménage (si tu es en location, pour 2 ans ca commence à valoir le coup!) en banlieue très proche de telle façon à avoir les avantages du métro, et à pouvoir au moins avoir un joli balcon, voir un mini-jardin (pour un loyer équivalent), et je me fais plaisir je prends un petit chien. Le changement même partiel peut te changer les idées et te faire du bien au moral ? et le petit chien aussi ?!
    Enfin c’est juste une idée…

    Je te lis beaucoup mais ne prend pas le temps de t’écrire (peut-etre parce que je ne sais pas trop quoi dire). Mais en tout cas sache que tu n’es pas seule…

    • C’est adorable ton comment, merci bcp.
      La solution de la banlieue n’est pas envisageable pour nous: nous voyons la banlieue comme ayant les inconvénients d’être proches de paris (du monde, les loyers aussi chers qu’à paris ou presque) et les inconvénients d’être loin (les transports).
      En banlieue jamais nous ne pourrions nous offrir une petite maison, à moins de partir vraiment loin, et dans ce cas, ça ne sert à rien. Autant partir définitivement.
      Et puis ce n’est pas une gueulante contre Paris en tant que telle, mais un tout: les gens sont maussades, il fait un temps pourri, c’est pollué, et les transports en commun, mieux vaut que je n’en parle pas😉
      Paris est une ville magnifique, mais selon moi, quand on y va en tant que touriste

  3. ça c’est LE dilemme, ou plutôt LES dilemmes. Je te comprends tout à fait, nous rêvons quitter Beauvais, mais ça n’était déjà pas envisageable pour nous vis-à-vis de notre PMA (on ne voulait pas recommencer les procédures de paperasses en tout genre et perdre du temps), et ça l’est encore moins maintenant qu’on devra faire de la route vers la Belgique. Donc…on patiente…on essaye de souffler et apprécier les bonnes choses qui viennent.
    J’ai arrêté moi aussi mon job. Je suis auto-entr* aussi comme Alice, c’est bien plus reposant, même si les revenus ne sont pas les mêmes, mais au moins c’est mieux que de ne plus bosser du tout😀

    Je n’ai aucun conseil à te donner, parce que les décisions sont vraiment très personnelles et ce qui fera pencher la balance va différer d’un couple à l’autre. Je pense que j’aurais tendance à attendre d’être enceinte avant de déménager, mais ça n’est qu’un simple avis de quelqu’un qui ne vit pas à Paris, donc je ne peux pas comprendre ce que tu vis toi.
    Bon courage à vous, je suis certaine que vous saurez trouver un compromis.

    Bisous

    PS : alors, t’as pu voir les tofs des ‘pinous?🙂

    • Ouiii j’ai pu les voir, merci beaucoup!!!!
      Arf Beauvais, je suis de picardie aussi. Y a pas que paris qui est frustrant, mais le fait de ne pas pouvoir avoir d’animal ni de jardin (on exclut la banlieue). Je vais soumettre l’idée d’envisager le Québec. Si Sieur Biquet termine son boulot cet été ou en septembre, le temps de retrouver quelque chose outre-Atlantique, on peut négocier un départ en janvier. D’ici là, si fiv 2 négative, j’aurai eu le temps de faire FIV 3… A voir. Et pour le ‘pinou, c’est en bonne voie😉 Mais il ne faut pas que ça compense sur le moment, pour ensuite ne plus me suffire quelques mois après…

  4. Tout ça est bien compliqué… Je comprends votre ras-le-bol de la grande ville, et le dilemme par rapport au centre PMA. J’aurais tendance à dire qu’il faut faire avant tout comme vous le sentez, encore faudrait-il que j’applique cette grande idée à moi-même (oui je réfléchis trop…). Je pense en tout cas que c’est très important de se sentir bien à l’endroit où l’on vit. Partir en province tout en étant suivi par Gygy Miracle me paraît une bonne option, l’étranger me paraît compliqué pour la PMA mais ce n’est pas impossible. Bref… je pense bien à vous et j’espère que vous trouverez des réponses à vos questions.

    • Merci c’est gentil! Le problème avec la province, c’est qu’on vient de voir qu’il n’y a pas vraiment d’offres… Mais bon, je cogite de trop, on verra ça après la FIV😉

  5. Oulalal…. tu me fais penser à nous… au final aucun des scénarios probables ne s’est produit, et c’est tant mieux et pas tant mieux en même temps…
    La probabilité était que Chérid’A parte bosser à l’étranger, en Europe au début, donc gérable pour la pma. Puis outre atlantique ensuite… ben là tout de suite c’était le plan “on a intérêt à pouvoir se payer la pma usa”…
    Alors après des jours et des jours à envisager telle ou telle probable solution, on a laissé tomber et on s’est dit, ben voila, ce sera au jour le jour, et on verra bien ce qui arrivera le premier.
    Bref, tout ça pour te dire que c’est pas du tout facile, que je vois bien ce dont tu parles, mais qu’avec un peu de temps, nul doute que vous trouverez le bon compromis pour gérer toussa.
    Des bises de confiance !

    • Aller, je vois que j’ai pas super précisé. En gros c’était : option 1 : on garde la même PMA = on est en France tous les deux (pas forcément dans la même ville pour raison tafesque), ou on est en Europe tous les deux (moi je ne bouge pas, lui quelque part en Europe)… en gros gérable en version avion, covoiturage, train. Et option 2 : boulot aux USA pour lui de plus d’1 an (car si moins d’1 an, je restai en France et on mettai en standby la pma), je quitte mon job et on quitte la pma en France, et on voit sur place pour se débrouiller. Bon, je sais pas si ça t’aide, mais en gros c’était au jour le jour, on verra bien ce qui tombe en premier. Bises

      • oui, je vois ce que tu veux dire. Effectivement, vous étiez dans la même situation. Vous aviez commencé le traitement quand ça s’est posé à vous?
        Pour nous, on est tjrs dans le flou: y a des péripéties au taf de Sieur Biquet. C’est un vrai manège émotionnel

      • Alors, en fait on avait commencé la PMA avant que ces questions se posent, même si on savait qu’elles allaient arrivées quelques mois après. Et devant l’impossibilité d’anticiper quoiquecesoit, ca a été on verra, au jour le jour…

      • et finalement vous avez dû prendre la décision vous même ou elle a été prise d’office par le travail?

      • En fait c’est vrai que c’est différent, c’est dans le cadre d’une recherche d’emploi forcément à l’étranger (le monde de la recherche…), donc finalement on ne savait pas quand ça allait tombé, auj’ il postule toujours aux 4 coins du monde… Vous cela risque d’être imposé si j’ai bien compris ?

      • Oui et non. Un jour mon mari est viré, le lendemain non… Vise l’ambiance. A terme il ne sera plus dans cette boite, mais la question est où chercher un autre taf?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

1,2,3, les Ourses et Moi

Une infertile, deux petites Ourses et la vie qui continue...

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

Après la galère d'une infertile

Comment on a gagné contre DNLP

EndoPMA

Endométriose? PMA? Me voila !

quatreenfants.wordpress.com/

Le blog d'une maman de jumeaux, option famille nombreuse

Fee du Nord

Les créations étincellantes de la fée du nord

Des amours de jumeaux

Maman solo de deux petits garçons

Pourquoi Pas Moi Bordel !!

Saga d'une meuf en PMA

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

☆ À la recherche de nos étoiles ☆

Le parcours d'une PMette déterminée

HOMEMADE PERRINPIMPIM

Tricot, couture, déco, Perrin n'arrête jamais !

September

6 months or more

Madame Cigogne nous snob !

Les déboires d'une femme en attente de bébé

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

icsi pari

Le journal d'un couple en PMA

FIV DO entre autres choses...

Entre nuages et éclaircies

lili ou comment la pma est entrée dans nos vies

Notre combat de super héros pour devenir parents

Parents de jumeaux

Papa et Maman Autrement

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

Mademoiselle K attend

L'attente de mon koala

Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA... Avec un Happy End !

Le parcours du combattant

Pour que 1+1 fassent enfin 3 (ou même 4, soyons fous !)

Être une maman sans enfant ...

ou comment malgré un ventre vide, le coeur s'exprime...

Où es-tu ma bonne étoile ?

La suite du blog "en attendant mon tour"

Le berceau vide. Après la PMA, la vie sans enfant...

5 années d'essais en espérant avoir un bébé... mais l'endométriose et l'adénomyose ont été plus fortes que nous... notre chemin se poursuivra à deux...

Après la ligne rose

Un bébé made in PMA: l'histoire continue

Ma douce PMA

Vous aider à mieux vivre avec votre AMP au quotidien

Ciconia ! T'en va pas !

Adoption et/ou PMA, telle est la question

kiffelavieenpma

parcours d'une infertile

Ma vie en pma

Journal d'une vie qui bascule dans la pma

Bibiche dans tous ses états

Découvrir à 30ans qu’avoir un bébé c’est le parcours du combattant et qu’en plus il faut un moral d’acier

Bé-béatitude

La quête du bonheur!

la cigogne en vrac

Si Dieu existe vraiment, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

%d bloggers like this: